Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
08 Juillet 2015, 06:37:52
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Messages récents
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10

 11 
 le: Hier à 21:43:10 
Démarré par emordnilap - Dernier message par pibou
Je ne suis pas sur que des jurys nationaux soient une solution :
d'une part le réseautage "métier" est assez intense dans certaines BAP mais surtout en ces temps de RCE, la démarche semblerait assez anachronique. On peut sans difficultés prédire une augmentation du droit de véto.
Au final, c'est plutôt les concours eux mêmes qui devraient redevenir nationaux (complétement anachronique je sais) ou alors supprimer les recrutements sur titre (>= IGE). Pour ma part, ce qui me désole dans certains cas, c'est le niveau pitoyable des recrutements.

Une grande partie du problème me semble tout de même lié à l'usage qui est fait des contractuels.

On utilise désormais ce statut comme on utilise les stages dans le privé avant de conclure un CDD/I. Il s'agit d'une période de qualification où le concours n'est plus qu'une formalité administrative pour entériner un choix. Il y a d'ailleurs parfois "choc des cultures" entre des ANTs titularisés sur place et le profil, encore majoritaire, du futur fonctionnaire qui a écumé la moitié de la France avant d'obtenir un poste et qui, titularisé, met 10 ans à retourner dans sa région d'attache.

 12 
 le: Hier à 21:38:34 
Démarré par lul - Dernier message par Xav_D
Désolé pour cet oubli.
Reclassé à l'échelon 6 le 01/02/2014 avec une ancienneté d'échelon conservée de 7 mois 16 jours et avec une réduction cumulée de 3 mois.

Mais entre temps j'ai eu les 3 autres mois de bonif.

Merci d'avance pour vos réponses.
Cordialement
Vous étiez TCN échelon 6 avec 7 mois et 16 jours au 01/02/2014, ce qui fait qu'au 01/09/2014 date de votre promotion TCS vous aviez 14 mois et 16 jours donc 1 an 2 mois et 16 jours.
À cette date, vous avez été (ou auriez dû être) reclassé au 5ème échelon avec 1 an 10 mois et 27 jours d'ancienneté.
En date du 04/10/2014, vous avez été (ou auriez dû être) reclassé au 6ème échelon de TCS avec conservation de vos 2 bonifications de 3 mois.

Par conséquent, vous remplissez les conditions pour passer la sélection professionnelle TCE.

 13 
 le: Hier à 21:23:02 
Démarré par Louloute09 - Dernier message par pibou
Bonjour,

je ne crois pas qu'il y ait une réglementation particulière.
Cela relève de la compétence de la CPE de votre établissement.

Si normalement, la démarche ne pose pas de problème lorsqu'elle
est motivée par la hiérarchie, j'assiste en ce moment dans mon
établissement à un drôle de jeu des RHs qui bottent en touche
sur ce sujet alors que l'agent concerné est soutenu par le directeur
de l'IUT.

Cdt

 14 
 le: Hier à 20:46:12 
Démarré par adoum - Dernier message par adoum
Bonsoir,
Voici ma situation. Je suis technicien logistique au sein d’une Espé, promu par liste d’aptitude depuis le 1er septembre 2014. Mes missions que j’exerçais en tant qu’adjoint technique ont enfin été reconnues à leur juste valeur : sécurité incendie, contrôle anti-intrusion, contrôle d’accès, demande de devis, suivi des travaux, commission de sécurité, vérifications périodiques obligatoires… et je suis l’assistant de prévention.
Il y a une quinzaine de jours, j’ai été contacté par le responsable du service patrimoine immobilier de notre université de rattachement. Il m’a proposé une mutation interne sur un poste de serrurier, poste que j’ai refusé car je n’ai aucune compétence en serrurerie et surtout je n’ai formulé aucune demande de mutation.  Il m’a répondu qu’à son grand regret, il en prenait acte.
Je pensais donc le sujet clos.
A ma grande surprise, j’ai reçu aujourd’hui un mail de la DRH indiquant texto :
« Convocation
Monsieur, Je vous prie de bien vouloir vous présenter à mon bureau mercredi 8 juillet à 14h. »
Ma première réaction a été de la contacter par téléphone pour en savoir un peu plus sur le sujet. Je me suis encore entendu dire qu’il s’agissait d’une mutation sur le poste de serrurier (toujours sans aucune demande de mutation de ma part). Je lui ai indiqué que j’avais déjà refusé ce poste et qu’il n’était donc pas nécessaire de nous rencontrer. Elle m’a clairement fait comprendre que je n’avais pas le choix, étant donné que depuis le 1er septembre, j’étais passé technicien et que notre composante était en sureffectif.
Je lui ai répondu que le sureffectif n’était pas mon problème et que la promotion par liste d’aptitude était une reconnaissance de mes missions et n’imposait pas une mobilité. Elle m’a répondu que j’avais raison mais que cela n’était valable que la première année.
A-t-elle raison ou est-ce une façon pour passer en force ? Qui peut m’aider ?
Ont-ils le pouvoir de me muter sans mon consentement ?
Y-a-t-il des textes sur lesquels je pourrais m’appuyer pour me défendre demain ?

Pour info, je serai accompagné du représentant SNPTES, car en face, il y aura le DGS, la DRH, la DRH adjointe et le responsable du service du patrimoine immobilier (manque plus que le président).
Merci de votre aide.
Cordialement,



 15 
 le: Hier à 20:36:39 
Démarré par emordnilap - Dernier message par Opinion
Bonsoir,
La question de Fantomas21 était de savoir si le snptes demandait à ce que les jurys soient nationaux et non locaux pour éviter toutes ces dérives .
Sinon le candidat local connaît parfois la moitié du jury dont quelques fois  (souvent pour mon expérience ) son propre responsable. Ne pas demander à changer cela consisterait pour moi à cautionner la situation. 
Quelque soit la probité des jurys ( ou l absence de probité )  les conditions pour un équilibre des chances et un minimum d'équité ne sont pas remplies.   Vous avez des personnes qui peuvent manger avec des membres du jury á midi et passer  l'oral l'après midi. 
Pourquoi ne pas demander des jurys nationaux ? Comme pour toutes les autres administrations et les autres corps

 16 
 le: Hier à 20:04:51 
Démarré par emordnilap - Dernier message par Leo75
Bonsoir,

Je ne crois pas qu'on puisse remettre en cause le SNPTES sur ce problème.

Un fil de discussion où la position du SNPTES est clairement émise et est tout à fait contre :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=215.msg624#msg624

Le message qui suit du même fil est aussi parfaitement catégorique :
http://forum.snptes.org/index.php?topic=215.msg636#msg636

Comme c'était dit par Xav_D, le comportement du jury est capital, notamment celui du président du jury.
Le jury est souverain dans sa décision. Et le SNPTES ne peut pas agir sans être informé et sans preuve.
La preuve est très difficile à avoir. Et on ne peut bien sûr pas obtenir gain de cause sur des suspicions (fondées ou pas) ou sur une déception.

 17 
 le: Hier à 19:51:03 
Démarré par emordnilap - Dernier message par Opinion
Un autre petit lien sur le même sujet pour le fun
http://forum.snptes.org/index.php?topic=3687.15

 18 
 le: Hier à 19:37:03 
Démarré par emordnilap - Dernier message par Opinion
Bonjour,
Ce thème est récurrent depuis des années .
http://forum.snptes.org/index.php?topic=604.15

Je ne crois pas hélas qu'il y ait une volonté de changer les choses.
Les fonctionnaires itrf envisagent de passer contractuels pour avoir une chance d'avoir les concours.
D'autres passent le concours qu'ils ont deja pour muter car ils n'y arrivent pas par la voie normale.
Donc en combinant les deux aberrations , pour muter si vous êtes titulaire , viser à vous faire embaucher comme contractuel, puis passez un concours de niveau supérieur.  Kafkaïen .

J'attends aussi á titre personnel que les syndicats demandent l'organisation de concours nationaux  face aux dérives  de l'organisation actuelle des concours locaux.
Si pour les tech et les asi l'écrit donne une certaine légitimité aux concours , pour les ige et les Igr il ne s'agit pas á proprement parlé de concours.
Et pourtant les jurys se déplacent regulierement d'autres academies pour un résultat attendu.
Et le problème ne se résume pas qu'aux contractuels puisqu'il est identique pour les concours internes quand il y a un candidat local titulaire pressenti . Il n'y a pas l'argument dans ce cas de la situation précaire d'un candidat local. 



 19 
 le: Hier à 19:31:35 
Démarré par MD14000 - Dernier message par sylviaamar
Bonjour,

Les négociations ont-elles commencées?

merci,

bonne journée.

 20 
 le: Hier à 19:23:32 
Démarré par clem64 - Dernier message par clem64
Bonjour,

Je viens de vous envoyer par mail la copie de l'ensemble de mes demandes. J'ai effectué à ce jour 3 demandes du réintégration en surnombre au Minsitère , toujours 2 mois avant la date d'expiration de la période de congé parental en cours. Le Minsitère a répondu à ma seconde demande que c’était à moi de démarcher les établissements et qu'ils voulait bien transmettre ma demande à l'Université en question. et cette fois là j'ia bien eu une réponse écrite de l'université m'informant de son refus faute de poste d'IGE disponible en BapA.
Je n'ai eu aucune réponse ni du minsitère ni de l'université demandée à ma dernière demande de mars 2015 avec relance de juin 2015 pour am réintégration au 1er aout 2015.

Dulot: je ne sais pas trop quoi te dire... ca fait 1 an et demi qu'on me refuse ma réintégration en surnombre dans l'établissement proche de mon domicile. Ca fait 1 an et demi qu'on vit à trois sur le salaire de technicien de mon conjoint (on a un seul enfant donc pas d’aide de la caf pour le congé parental) autant te dire que la situation familiale est tendue. Je suis super angoissée et je culpabilise énormément de ne pas arriver à obtenir ma réintégration. J'ai tout essayé à côté: concours internes, externes et mutations dans toutes les EPST (CNRS, INRA, INSERM, IRD...) sans succès depuis février 2014. Le petit ressent mon mal-être. on se dispute souvent à cause de al situation financière. Franchement essai de trouver une mutation avant de prendre le congé parental....ou assure toi que l'université ciblée appliquera cette loi. J'espère que ma situation va s'arranger mais je ne te souhaite pas autant de galère .

Si tu veux des précisions n'hésites aps à m'écrire en MP.

Clem

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
FORUM SNPTES  |  Messages récents


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !