Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
13 Fvrier 2016, 07:41:17
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous
Nouvelles: Bienvenue sur le forum de discussion du SNPTES. Cet espace de discussion vous est spécialement dédié. N'hésitez pas à parcourir notre forum mais aussi notre site Internet pour vous tenir au courant de l'actualité sur vos statuts, votre carrière et votre vie professionnelle.

FORUM SNPTES  |  Messages récents
Pages: 1 [2] 3 4 ... 10

 11 
 le: Hier à 14:22:53 
Démarré par Service juridique Alain Favennec - Dernier message par Graindesable
Maintenant, il reste à savoir ce qu'en pense celle qui a reçu la patate chaude prend la suite....

 12 
 le: Hier à 14:11:44 
Démarré par dandunor62 - Dernier message par Graindesable
http://www.snptes.fr/IMG/pdf/agenda_social_2e_cycle.pdf

Citation
La séance du 10 février a clos le premier cycle des réunions relatives à l’agenda social de l’ESR.
Le moins que l’on puisse dire c’est que le SNPTES est loin d’être satisfait de ces premiers échanges qui ne peuvent en aucun cas être considérés comme des séances de négociations.

La prochaine réunion est donc programmée pour le 13 avril. (Pas le 1er comme le diraient certaines mauvaises langues  Wink )
C'est quand même pas très rassurant ces reports successifs...

 13 
 le: Hier à 14:08:59 
Démarré par A.M. - Dernier message par A.M.
Bonjour et merci de votre réponse.

Quels sont les recours possibles dans ce cas ?


 14 
 le: Hier à 14:06:05 
Démarré par A.M. - Dernier message par Xav_D
Clairement, le but est d'éviter d'avoir à vous proposer un CDI ou que vous soyez placer d'office en CDD.

 15 
 le: Hier à 14:02:36 
Démarré par NINA - Dernier message par Xav_D
marec,

Je ne proposais pas une telle manoeuvre. Je ne faisais que souligner le fait que l'autorisation d'absence pour enfant malade est plus facile à obtenir, car elle est généralement à postériori.
On ne prévoit généralement pas la maladie, alors que les grèves peuvent être annoncées.

Par ailleurs, le supérieur de Nina en toute humanité pourrait lui proposer soit de poser un jour de congé, soit un aménagement d'horaire ou d'être absente ce jour-là et de ratraper les heures en question.

Pour ce qui est du "service d'accueil minimum", il semblerait, nafle, que ce soit justement une grève du personnel pouvant être en charge de celui-ci qui crée les problèmes de Nina. Et l'organisation de services de cantine, de garderie, etc. ne relève pas d'une obligation pour les communes.

 16 
 le: Hier à 13:54:35 
Démarré par A.M. - Dernier message par A.M.
Bonjour,

J'aurais besoin d'aide pour éclaircir la situation de la fin de mon CDD en fonction publique d'état.

Je suis ingénieur d'étude dans un EPST depuis aout 2010.
Initialement recruté en CDD pour une durée de 5 mois, celui-ci a été renouvelé par 6 avenants consécutifs et sans interruption au même poste, et se termine à la fin du mois de février 2016 : soit une durée totale de 5 ans et 7 mois.

20 jours avant la fin de mon contrat, je n'ai toujours pas reçu de lettres (ou mails) m'avertissant du non renouvellement.

Lors de mon dernier renouvellement, il m'avait été proposé par le service RH du centre régional un avenant pour une période qui aurait aboutie à une durée totale en CDD de 6ans moins 1 jour...
Le service RH général de l'EPST a refusé cette durée de renouvellement, et m'a finalement proposé une reconduction pour 1 an et 2 mois.

Le projet sur lequel je travaille continuera au moins jusqu'en 2017.
Un recrutement sur un poste de technicien en CDD est entrepris actuellement pour palier à la fin de mon contrat.

L'attitude de l'établissement est donc claire pour moi :
refus de prolongation qui aboutirait à une période totale en CDD proche des 6 ans et donc, de la limite permettant titularisation / "cdisation" !!

Je me permet donc de vous demander votre avis.
Il est parfois difficile de prendre le recul suffisant pour juger objectivement de sa propre situation.

Merci d'avance

AM

 17 
 le: Hier à 13:42:55 
Démarré par NINA - Dernier message par nafle
Malheureusement, dans ce cas la garde d'un enfant malade, cette autorisation d'absence n'est pas de droit.

Elles ne constituent pas un droit. Il s'agit de mesures de bienveillance relevant de l'appréciation du supérieur hiérarchique.

La durée totale de ces absences ne peut dépasser sur l’année civile un total de 6 jours ouvrables. Ce nombre de jours d’autorisation d’absence est accordé par famille, quel que soit le nombre d’enfants.
 Cependant, la limite de 6 jours ouvrables peut être portée à 12 jours ouvrables, ou 15 jours consécutifs lorsque l’agent apporte la preuve :
- qu’il assume seul la charge de l’enfant ;
- que son conjoint est à la recherche d’un emploi (certificat d’inscription à l’A.N.P.E.) ;
- que son conjoint ne bénéficie, dans son emploi, d’aucune autorisation d’absence rémunérée pour soigner son enfant ou en assurer momentanément la garde (attestation de l’employeur du conjoint).
 Si son conjoint bénéficie d’autorisations d’absence dont la durée est inférieure à celle dont il bénéficie lui-même, il peut solliciter l’octroi de la différence.
 
Lorsque les 2 parents sont agents publics, la famille peut bénéficier de 12 jours par an répartissables entre les parents à leur convenance. Aucun report ne peut se faire d’une année sur l’autre.

Cette autorisation nécessite la présentationd' un certificat médical ou un justificatif précisant la présence obligatoire d'un des parents auprès de l'enfant.




 18 
 le: Hier à 12:56:10 
Démarré par unitrf - Dernier message par Service juridique Alain Favennec
Bonjour Unitrf ,

Vous pouvez bien entendu déjà faire cette demande mais la plupart des établissements et services (mais pas tous !) vous dirons qu'ils attendent les textes d'application (bien que le décret vient d'être publié au Journal officiel). Chaque comité d'établissement devra, en temps voulu, être consulté sur l'organisation des services qu'engendre le télétravail. Il serait aussi souhaitable que les CHSCT se prononcent.

Le décret relatif au télétravail :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTE

Bonne journée

 19 
 le: Hier à 12:49:39 
Démarré par Mouns - Dernier message par Service juridique Alain Favennec
Qu'en est-il pour les universités où je souhaite postuler ? Dois-je leur transmettre le formulaire M12 ? En sachant pertinemment qu'elles vont me répondre qu'elles ne disposent pas de poste ?
J'ai beau leur rappeler la règle du choix de l'établissement le plus proche du domicile, elles bottent en touche...

Bonjour,

Vous pouvez, parallèlement, les relancer (on ne sait jamais...).

Bonne journée

 20 
 le: Hier à 12:47:22 
Démarré par loimhen - Dernier message par Service juridique Alain Favennec
Bonjour,

Effectivement, comme l'indique notre ami Xavier, la gestion des congés peut varier selon l'établissement ou le service dans lequel ont est affecté. Par ailleurs, vous n"indiquez pas s'il s'agit, stricto sensu, de congés annuels ou, simplement, d'une journée de congé demandé en cours d'année. Pouvez-vous compléter votre réponse ?

Bonne journée

Pages: 1 [2] 3 4 ... 10
FORUM SNPTES  |  Messages récents


Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines
SMFAds for Free Forums
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !